Après plusieurs années de folle croissance, le ralentissement de la demande de la part des touristes étrangers commence à se faire sentir en Croatie. Déjà l’été 2018 montrait quelques signes de fléchissement avec ici ou là des hôtels qui ne faisaient plus carton plein. C’est confirmé par l’association des agences de voyages de la chambre croate d’économie. C’est la demande étrangère qui est moins dynamique et cela s’observe sur tous les canaux de vente. Après 5 années de croissance « facile », les choses reviennent donc à la normale.

Les frais de marketing et de commercialisation à destination de la Croatie vont logiquement augmenter afin de remplir leurs capacités d’accueil. Les réservations de dernière minute qui est une tendance observée dans beaucoup de pays d’Europe fausse un peu la donne. Le regain d’intérêt pour les autres destinations de Méditerranée est plus visible et plus tangible. Les voyageurs qui avaient choisit la Croatie pour sa sûreté et la qualité de ses prestation retournent peu à peu vers d’autres pays désormais qui avaient perdus de leur attrait (Turquie, Afrique du Nord, Grèce).

Les réseaux sociaux et le web vont donc être utilisés pour promouvoir les destinations de Croatie. Par contre, pas de baisse de prix généralisée : l’offre correspond à la demande et le niveau de service de même que le rapport qualité/prix apporté par les professionnels du tourisme croate sont bons et cohérents par rapport à ce qu’offre les autres destinations.

 

Qu'avez-vous pensé de cette page web ? Votez maintenant : 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

Préparer au mieux votre voyage en Croatie

Pour réserver au bon prix vos vacances en Croatie (avion, hébergement, activités sur place...) sans y passer un temps fou, accéder aux comparateurs sélectionnés pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.

Voir les offres sélectionnées