Les vents violents en Croatie sont habituels dans certains lieux ou mer et montagne se rejoignent. La Bura ou Bora, vent emblématique de la côte dalmate fait le plaisir des plaisanciers et des adeptes de planche à voile en été mais lorsqu’il souffle trop puissamment, il vaut mieux se mettre à l’abri.

3 aventureux ont ainsi bravé des vents particulièrement fort ce printemps. Installés sur le pont de l’île de Pag, ils sont obligés de se cramponner aux barrières pour ne pas perdre l’équilibre. La personne à la veste verte tient dans sa main un anémomètre qui indique… 170km/h soit la force du vent dans un ouragan. Pour info et comparaison, on considère qu’à plus de 70km/h, le vent est dangereux.

Aux alentours, pas de vie. La végétation ne peut pas se développer dans de tels lieux et tout est arraché. À noter que sur ce même pont, des pointes à 235km/h ont été mesurées en 2006.

La situation, quoique rare, n’est pas exceptionnelle pour le Nord de la Dalmatie. La Bora est connue des habitants et ces derniers adaptent leur mode de vie à ces frasques. Durant l’épisode venteux que l’on voit en images, le pont a ainsi été coupé à la circulation automobile.

D’ailleurs, mis à par le vent très violent, le ciel est bleu : ce n’est pas une tempête, c’est juste un bon coup de vent !

Qu'avez-vous pensé de cette page web ? Votez maintenant : 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

Préparer au mieux votre voyage en Croatie

Pour réserver au bon prix vos vacances en Croatie (avion, hébergement, activités sur place...) sans y passer un temps fou, accéder aux comparateurs sélectionnés pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.

Voir les offres sélectionnées