Croatie : Géographie du pays

Pays à la géographie extrêmement diversifiée, la Croatie est un petit pays des Balkans (127ème pays mondial et 19ème en Europe en superficie) qui dispose de paysages et de caractéristiques touristiques variés. Ses côtes sont particulièrement découpées avec presque 700 îles. Situé entre l’Orient et l’Occident, le pays se trouve naturellement sur les routes commerciales majeures ce qui a entraîné à la fois richesse et agressions tout au long des 2 derniers millénaires.

 

Informations clés sur la géographie croate

  • Latitude : entre le 42ème et le 47ème parallèle Nord
  • Longitude : entre le 13ème et le 20ème méridien Est
  • 5800km de côtes avec la mer Adriatique
  • 2240km de frontières terrestres
  • Superficie : 56594 km2
  • Point culminant : 1831m (Mont Dinara) et point le plus bas : 0 (altitude de la mer)
  • Rivière la plus longue : Sava (568km)
  • Lac le plus grand : lac Vrana (37km2) sur un total de 200 lacs
  • Capitale : Zagreb
  • Climat : méditerranéen sur la face Adriatique, montagnard en altitude et continental au centre, au Nord et à l’Est
  • Population : 4,2 millions
  • Langue officielle : croate
  • Découpage administratif : en régions et comitats

Géographie de la Croatie – Localisation

La Croatie se situe dans la partie Sud-est de l’Europe et est voisine de la Hongrie au Nord Est (330 km de frontière), de la Serbie à l’Est (240 km de frontière), de la Bosnie–Herzégovine au Sud (930 km de frontière), du Monténégro à la pointe Sud (25 km de frontière) et de la Slovénie au Nord Ouest (500 km de frontière). C’est la forme du pays (en fer à cheval) qui entraîne ce nombre important de frontières avec les pays voisins.

Particularité surprenante, le pays est coupé en deux au niveau de Neum (port de Bosnie-Herzégovine) qui coupe Dubrovnik à la pointe Sud du reste du pays. Les frontières sont aussi sujet de tension avec les pays proches et tout particulièrement avec la Slovénie et la Serbie (la guerre des année 1990 a laissé des plaies encore mal cicatrisées). Enfin, avec l’Italie, la Croatie possède aussi des frontières maritimes dans la mer Adriatique.

 

carte de croatie

Vue globale de la Croatie

Paysages croates

La diversité du paysage et la géographie de la Croatie sont l’une des raisons qui incitent les touristes à venir visiter le pays. Ces villes et régions majeures offrent chacune une expérience touristique différente.

  • Aux frontières avec la Hongrie et plus généralement dans la moitié Nord du pays, on profite de vastes étendues (des plaines) de basse altitude avec des collines, des lacs et des cours d’eau qui serpentent mollement : c’est la bassin pannonien ;
  • Le littoral, rocheux et montagneux est occupé par les Alpes dinariques, chaîne de montagne essentiellement calcaire, avec peu de cols et un relief karstique prononcé ;
  • Entre les 2, Lika et Gorski Kotar apportent un trait d’union boisé entre la côte et la partie plus continentale du pays ;
  • Enfin, dans la mer Adriatique, les îles offrent des paysages très contrastés et seulement une petite cinquantaine sont habitées sur les presque mille îles et îlots que contient le pays.

Sculptant le relief karstique, l’eau sillonne tantôt en rapide tantôt en se prélassant dans les vertes prairies du pays. C’est le cas de l’emblématique Zrmanja. La plupart de l’eau s’écoule en direction de la mer Noire en passant par le Danube à l’Est du pays. Le reste s’écoule en direction de l’Adriatique et ce sont les reliefs des Alpes dinariques qui déterminent le bassin versant.

La Croatie est une zone sismique et active. En Croatie, les tremblements de terre sont fréquents et ont lieu dans la région Alpes – Méditerranée (la plupart des séismes se produisent dans les régions côtières).

Le Mont Dinara est le point culminant de la Croatie. Il s’agit de l’une des montagnes situées à la frontière entre la Bosnie-Herzégovine et la Croatie qui culmine à 1830 m de hauteur. 10 autres sommets dépassent les 1500m d’altitude mais ils restent marginaux dans la géographique du pays dont plus de la moitié du territoire ne dépasse pas 200m d’altitude.

carte des montagnes de croatie

Relief de Croatie

Ressources naturelles de Croatie

La Croatie possède en abondance des ressources naturelles, y compris le pétrole et le gaz, le calcium, des quantités limitées de charbon (au nord-ouest du pays), la bauxite (en Dalmatie et en Istrie), de l’asphalte, du fer, de la houille et le sel – exploité depuis l’antiquité. L’exploitation des gisements de pétrole et de gaz satisfait amplement les besoins du peuple croate, une partie est même destinée à l’exportation. Avec le relief, le pays bénéficie aussi d’un fort potentiel hydroélectrique et avec le vent de l’énergie éolienne (même si ce dernier point reste encore minime).

Agriculture et terre croate

La géographie de la Croatie permet une utilisation variée de la terre.  Plus de 30% des terres sont cultivées mais l’agriculture n’emploie que 15% de la population et ne génère que 4% des richesses du pays. Le blé, la betterave à sucre, le maïs, le maraîchage, la sylviculture sont les principales cultures du pays avec la vigne, l’olive mais aussi le tabac et l’élevage et la pêche.

Les parcs nationaux et la protection de la faune et de la flore croate

La géographie et les micro-climats qui en résultent ont entraîné de nombreuses éco-régions avec des espèces endémiques qui font du pays un des pays à la biodiversité parmi les plus riche de toute l’Europe. En conséquence, la Croatie possède 8 parcs nationaux qui ont été mis en place pour protéger les animaux et les végétaux. La superficie totale de ces parcs nationaux atteint presque 1000km2, dont 759km2 de terrain et le reste d’eau. La démarche de protection des écosystèmes n’est pas récente car le plus ancien parc a été créé en 1949 et le plus récent date de 1999. La Croatie a aussi protégé une dizaines d’autres zones spécifiques sous l’appellation de parcs naturels. Plus de 750 sites sont aussi classés Natura 2000 représentant 36% du territoire total du pays.

Répartition humaine, urbanisation et transports en Croatie

Depuis la fin de la guerre, le pays vieillit et perd des habitants. Ce sont surtout les campagnes qui se vident au profit de la capitale et de la côte. Le taux d’urbanisation du pays a dépassé les 55% et les principales villes sont désormais : Zagreb, Split, Rijeka, Osijek, Zadar et Pula.

L’eau n’est pas une ressource rare en Croatie mais elle est inégalement répartie. Conjuguée avec la pression touristique dans certaines zones, cela amène des problèmes de gestion de cette ressource. Particulièrement sur la côte ou il faut parfois arbitrer entre agriculture et tourisme.

Lignes de chemin de fer et routes principales suivent la côte adriatique et rayonnent en étoile autour de la capitale. De bonne qualité, le réseau autoroutier et ferroviaire est complété par une vingtaine d’aéroports majeurs et par presque 800km de voies navigables. Le relief reste un problème et les principaux moyens de transports les évitent. Pour se rendre vers les îles, ponts et ferry sont bien développés et fonctionnent toute l’année sans anicroche.

Carte interactive de la Croatie

Préparer au mieux votre voyage en Croatie

Pour réserver au bon prix vos vacances en Croatie (avion, hébergement, activités sur place...) sans y passer un temps fou, accéder aux comparateurs sélectionnés pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.

Voir les offres sélectionnées

Pin It on Pinterest

Share This