Se rendre en Croatie et se déplacer en voiture

Sur le parking à Split

Les voitures attendent avant de prendre le ferry…

Conduire en Croatie ne pose pas de problème particulier pour un voyageur venant de France. La réglementation routière et les conditions de circulation sont proches. Restera juste à composer avec les autres conducteurs et à s’habituer aux routes tortueuses et encombrées de la côte croate en plein été.

Voyager en voiture

Pour entrer et conduire en Croatie, vous aurez besoin de la carte grise du véhicule, d’une carte verte valable et d’un permis de conduire national ou international : voir les formalités. Les enfants de moins de 12 ans doivent être installés sur les sièges arrières. En dessous de 2 ans, le siège bébé est obligatoire. De 2 à 5 ans compris, le siège auto est obligatoire. De 6 ans à 12 ans, le réhausseur est obligatoire.

Point important, le réseau routier est bien tenu ! A part au fin-fond de la campagne ou on trouve encore des routes en terre, conduire en Croatie n’est pas dangereux à cause d’un quelconque mauvais état des routes.

En juillet et août, des  informations sur le trafic sont régulièrement diffusées en anglais et en allemand sur les grandes stations de radio croates.

Depuis l’Europe centrale, vous pouvez rejoindre plus rapidement certaines destinations côtières en voiture qu’en train. Il faut néanmoins savoir que durant l’été, le trafic aux frontières est relativement lourd, ce qui peut causer un certain retard. L’autoroute du Tauern (Autoroute A10) constitue la principale voie d’accès vers la Slovénie et la Croatie depuis l’Autriche. A noter que l’autoroute est payante et que les panneaux d’autoroute sont de couleur verte.

Vignette ou péage ?

Les autoroutes (autocesta) sont payantes et vous devrez vous arrêter à des gares de péage (cestarina). Pas d’inquiétude si vous ne parlez pas la langue, ou si la personne ne parle pas anglais : le prix est indiqué sur un écran face à vous. Le prix est indiqué en fonction de la classe du véhicule. Ramené en euros, cela ne revient pas trop cher.

Le carburant en Croatie

Dans les grandes agglomérations, les petites villes ainsi que sur les grands axes routiers, les stations service sont généralement ouvertes non-stop. Dans le cas contraire, les horaires d’ouverture les plus courants sont de 07h00 à 20h00. En période estivale, les amplitudes horaires sont plus importantes. On trouve du carburant dans toutes les stations balnéaires et seules les zones rurales ou certaines îles sont moins bien desservies. Dans tous les cas, il y aura toujours une station service à moins de 50km. Pour éviter de bêtement tomber en panne, il est conseillé de faire le plein avant de partir dans une zone isolée.

Les prix du carburant sont proches de ce que l’on connaît en France et les carburants sont les mêmes : diesel (dizel), essence (benzin), sans-plomb (bezolovno) et GPL (auto plin). Les bornes de recharge pour véhicules électriques sont présents dans toutes les villes importantes et dans certaines stations balnéaires.

Information sur les péages, le prix de l’essence et les stations essence : www.hak.hrwww.ina.hr

Station essence

Il est temps de faire le plein!

Réglementation routière

Comme dans tous les pays européens, le code est sensiblement le même, vous ne tomberez pas sur des panneaux trop bizarres. Au niveau des obligations, notez que vous devez allumer vos feux en journées de fin octobre à fin mars même si en été, pratiquement tout le monde conduit aussi avec les feux allumés. Les véhicules roulent à droite en Croatie.

Les limites de vitesse sont de 130 km/h sur les autoroutes, 100 km/h sur les chaussées séparées, 50 km/h dans les zones bâties et 90 km/h en dehors des zones bâties. En-dehors des villes, peu de gens respectent la limitation. En été, les contrôles sont plus fréquents et la police pratique de nombreux contrôles radar. Sur autoroute et dans les zones à risque, comme en France, des radars fixes sont installés le long des voies de circulation.

La limite de l’alcoolémie est  de 0,5g/l. Téléphoner avec son portable est interdit en conduisant mais les kits mains libres sont autorisés. Le gilet réfléchissant et le triangle de signalisation sont obligatoires dans chaque véhicule.

En cas d’infraction, le montant de l’amende dépend de l’ampleur de l’infraction commise. Les excès de vitesse sont sanctionnés et le montant de l’amende peut dépasser les 500 euros. Le plus simple pour payer les amendes est de se rendre dans un bureau de poste avec son amende et de s’acquitter de la somme due. La poste prendra une petite commission au passage.

Les accidents doivent être signalés immédiatement à la police. Si vous êtes responsable, il ne faut pas quitter le pays (mais contacter l’ambassade pour être accompagné dans les démarches). Le numéro d’urgence de la police est le 192. Tous les numéros importants sont listés ici.

Si vous longez la côte, les virages vous feront ralentir mais ne soyez pas surpris si des croates vous doublent à vive allure. Pas forcément prudent mais ils doivent se dire qu’ils connaissent bien la route ! Autre recommandation de bon sens à respecter sur les routes les plus touristiques (bord de mer) : ne pas ralentir pour admirer la vue. Vous pourriez créer un bouchon ou surprendre les autres conducteurs qui pourraient vous tamponner ou créer un accident. Mettez-vous sur le bas-côté pour laisser passer les autres véhicules, ou arrêtez-vous sur les accotements sécurisés. On l’oublie parfois mais ce n’est pas parce que vous découvrirez les paysages et que vous êtes en vacances que tout le monde a envie de faire l’escargot sur la route…

Le Club Automobile Croate  HAK (Hrvatski Autoklub) travaille de concert avec d’autres clubs automobiles internationaux. Le service des routes de la HAK est disponible 24 heures sur 24 en composant le 987.

Se garer en Croatie

À Zagreb, dans les grandes villes ou dans les destinations les plus touristiques, mieux vaut abandonner l’idée de trouver une place facile. Les stationnements gratuits sont prisés et trouver une place est aussi laborieux que dans n’importe quelle grande ville européenne. Reste les parkings payants et les parkings des supérettes qui peuvent dépanner quelques heures. Heureusement, la difficulté de stationnement n’est pas une fatalité et dès que l’on sort des grands lieux touristiques, il est possible de se garer un peu partout très facilement.

Si vous séjournez dans un lieu qui attire le monde, bien vérifier que l’hébergement propose un parking inclus.

Location de voiture en Croatie

Le conducteur doit être âgé de 23 ans au minimum et doit avoir un permis de conduire valable. La plupart des agences internationales de location possèdent des bureaux dans les grandes villes de la Croatie.

Voir la page dédiée aux conseils de location de voiture en Croatie ou trouver un loueur de voitures en Croatie.

 

Préparer au mieux votre voyage en Croatie

Pour réserver au bon prix vos vacances en Croatie (avion, hébergement, activités sur place...) sans y passer un temps fou, accéder aux comparateurs sélectionnés pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.

Voir les offres sélectionnées

Pin It on Pinterest

Share This