Peste

La peste au moyen-âge

Les maladies ont toujours suivi les routes empruntées par les hommes. Les grandes routes commerciales et tout particulièrement les grands ports ont très vite été des zones sensibles qu’il a fallu protéger.

Ce sont les grandes épidémies de l’antiquité et du moyen-âge qui ont donné le coup d’envoi aux première protections à base d’isolement. Ainsi lorsque la peste noire arrive à Dubrovnik en Croatie en 1377, les autorités locales décident de ne pas laisser entrer les bateaux en provenances de zones infectées. D’autant plus que l’épisode précédent de peste, survenu en 1348, avait réduit de moitié la population de la ville.

L’enjeu est alors important pour la ville-État mais aussi pour les échanges commerciaux : Dubrovnik est alors un important nœud commercial et on y croise beaucoup de marchands. En confinant les pestiférés et ceux qui sont susceptibles de l’être, Dubrovnik se protège et protège aussi les autres ports avec lesquels elle échange.

Dubrovnik devient ainsi un des premiers ports à documenter ses méthodes pour lutter contre la peste. Au programme : le confinement et l’isolement des navires suspects pendant 30 jours puis quarantes jours. C’est du nombre de jours d’isolement que vient le mot « quarantaine ». Venise optera pour un ensemble de mesures similaires 50 ans plus tard et fournira des établissements dédiés aux équipages mis en quarantaine : on les nomme lazarets, d’après le personnage biblique Lazare, saint patron des lépreux.

Dubrovnik n’est pas la première ville a imposé le confinement : l’Ancien Testament en fait part lors d’une épidémie de lèpre. Par la suite, les méthodes de confinement évoluent et se diversifient : cordons sanitaires, érection de murs, fermeture de villes, intervention de l’armée pour empêcher les allées et les venues… les méthodes se perfectionnent au fil des siècle. Et aujourd’hui encore, les autorités sanitaires utilisent de telles mesures de confinement pour éviter la propagation des maladies. Les ports sont toujours surveillés de même que les aéroports, les zones de transit (gares, métro etc) ainsi qu les zones de grands échanges commerciaux.

Photo : Domaine public

Préparer au mieux votre voyage en Croatie

Pour réserver au bon prix vos vacances en Croatie (avion, hébergement, activités sur place...) sans y passer un temps fou, accéder aux comparateurs sélectionnés pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.

Voir les offres sélectionnées

Pin It on Pinterest

Share This