Cela faisait presque 10 années que la statue d’Apoxyomène faisait le tour du Monde. Depuis ce printemps, la ville de Mali Losinj a ouvert un musée du nom de la statue. Les visiteurs peuvent y admirer le très beau bronze d’1m92 représentant un sportif antique avec son strigile (ustensile de beauté).

Vidéo de restauration de la statue avant son exposition au Louvre

Découverte en 1996 par un plongeur amateur belge, René Wauters, la statue est sortie de l’eau en 1999. Plus de 2000 ans par 45m de fond n’ont pas abîmé la statue qui a retrouvé une seconde jeunesse grâce aux talents des restaurateurs qui s’en s’ont occupés. Les scientifiques sont eux aussi très heureux car il s’agit de la plus belle des 8 variantes connues d’Apoxyomène (il ne lui manque qu’un auriculaire).

Incrustée de cuivre rouge, la statue représente un moment particulier après l’effort physique : utilisant un racloir métallique en forme de S (qui a disparu de la sculpture et que l’on ne peut qu’imaginer), l’athlète supprime le sable et l’huile collés à son corps.

Datant du 2ème siècle avant notre ère, la statue est dans un excellent état de conservation. En effet, rares sont les bronzes ayant survécus au passage du temps : souvent refondus, il ne reste aujourd’hui que peu de traces des sculptures vantées par les auteurs anciens. Et ce sont certainement les souffrances causées par le naufrage du bateau romain qui emmenait cette sculpture qui fait aujourd’hui notre bonheur.

Après avoir voyagé dans les plus grands musées du monde, la statue revient enfin au pays.

Qu'avez-vous pensé de cette page web ? Votez maintenant : 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 avis, note moyenne : 4,50)

Préparer au mieux votre voyage en Croatie

Pour réserver au bon prix vos vacances en Croatie (avion, hébergement, activités sur place...) sans y passer un temps fou, accéder aux comparateurs sélectionnés pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.

Voir les offres sélectionnées