Depuis le 1er juillet 2013, la Croatie est entrée dans l’Europe. Les professionnels du tourisme et les vacanciers craignaient une brusque montée des prix qui ne s’est pas produite.

Impact sur les coûts

La monnaie nationale, le Kuna, restera la monnaie privilégiée pour encore 5 ans. Ensuite l’Euro viendra la remplacer.

Depuis 5 ans, avec le retour en grâce du pays aux yeux des touristes et la hausse de la TVA, les prix ont déjà bien augmenté. Conscient de cet impact les principaux professionnels du tourisme ont vu venir le risque et se sont organisés avec les voyagistes pour modérer les hausses : en effet, le prix étant un critère de choix critique pour une partie des vacanciers, il fallait absolument conserver cet atout.

Impact de l’entrée en Europe

L’entrée dans l’Europe est donc positive et les vacanciers les moins enclins à se déplacer loin apprécient de rester dans l’eurozone (partir à l’étranger complexifie le départ des vacanciers – notamment pour les démarches administratives et la gestion des éventuels problèmes sur place). Selon une étude commandée par TripAdvisor en juin 2013, 17% des répondants sont plus enclins à choisir la Croatie depuis que cette dernière est entrée en Europe.

Les voyagistes s’attendent aussi à une recrudescence de touristes avec l’entrée en Europe. Et qui dit plus de vacanciers dit aussi plus de recettes touristiques (même sans augmentation des tarifs).

Qu'avez-vous pensé de cette page web ? Votez maintenant : 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

Préparer au mieux votre voyage en Croatie

Pour réserver au bon prix vos vacances en Croatie (avion, hébergement, activités sur place...) sans y passer un temps fou, accéder aux comparateurs sélectionnés pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.

Voir les offres sélectionnées