Île de Pag

Velebit depuis Pag

Vue sur le continent depuis Pag

5ème plus grande île de Croatie, Pag est aussi une des plus désertique. Située à 10km au Nord de Zadar, l’île s’étire tout en longueur le long de la côte entre les parcs nationaux du Velebit et de Paklenica. Faisant 60km de long pour plus de 300km de superficie, l’île est dominé par le Sveti Vid qui culmine à 348m et qui fait partie de la même chaîne montagneuse que le Velebit. Au Nord, à moins de 5km se trouve l’île de Rab.

Le Sud de l’île est situé à fleur d’eau alors que le Nord est abrupt et escarpé. La majorité de l’île est recouvert de roche beige avec ici et là quelques arbustes et buissons bas typiquement méditerranéens. 2 petits lacs karstiques sont recensés au cœur de l’île. À première vue, l’île semble peu hospitalière et uniquement peuplée de chèvres. Ses paysages contrastent fortement avec les autres îles du pays.

8000 habitants peuplent l’île et sont répartis entre Povljana, Pag et Novalija (du Sud au Nord) ainsi que quelques autres villages. L’économie locale s’articule autour du tourisme avec une forte saison estivale de mai à septembre.

En été, les 2000 habitants à l’année de Novalija accueillent une foule très importante de festivaliers et amateurs de musique électronique. Le centre d’attraction de l’île devient Zrce pendant ces quelques mois de haute-saison et la forte pression touristique autour des lieux contraste avec le calme, les paysages désertiques et les moutons paisibles qui représentent plus fidèlement l’île le reste de l’année. Depuis 2004, une ferme éolienne est sorti de terre au Nord Est de la ville de Pag.

L’économie traditionnelle, occupe les 8 autres mois de l’année avec la culture de l’olive (certains oliviers on plus de 1500 ans) et la production de sel (c’est la plus importante production croate), activité installée sur l’île depuis les temps romains. Les vents sont forts et le soleil tape dur sur l’île mais les secteurs protégés abritent une agriculture traditionnelle ainsi que de la vigne (avec les vins blancs žutica et gegić).

Histoire de Pag

L’île de Pag est habitée depuis la préhistoire. Des traces de construction de l’Âge de Bronze ont été découvertes mais ce sont surtout les romains qui prirent possession des lieux au 1er siècle avant JC. Ensuite entre le 7ème et le 12ème siècle, les croates investirent l’île de Pag depuis Rab et Zadar.

Comme d’autres lieux proches dans la région, l’île passa sous contrôle de Venise, de la France, de l’Autriche pour arriver dans les mains du Royaume de Yougoslavie à la fin de la première guerre mondiale. Avec la seconde guerre mondiale, l’île acquit mauvaise réputation : les oustachis y avaient construit le camp de concentration de Metajna.

Que voir et que faire à Pag ?

plage de Pag

Vue depuis les hauteurs de Pag

L’île est appréciée des touristes pour des raisons très diverses et c’est vraiment un destination à multiples facettes qui plaira à tous types de voyageurs et touristes :

  • La plage de Zrce est recherchée par les jeunes adultes : c’est un des haut lieu de fête et de musique en Croatie et chaque été la plage se transforme en discothèque à ciel ouvert. C’est le Ibiza croate. Discothèque locale mythique, le Papaya fait danser tous les soirs de l’été des milliers de fêtards jusqu’au petit matin. Les autres clubs, Aquarius, Kalypso et Noa Beach sont en embuscade et chacun rivalise d’ingéniosité pour attirer à lui les fêtards. Au total, c’est plus de 40000 personne qui viennent ici chaque été pour faire la fête. La journée, les discothèques sont gratuites. Le soir, elles deviennent payantes.
  • Les festivals et animations liées à la musique électronique rythment toute la saison touristique : du springbreak au dernier festival de l’été, des dizaines d’artistes viennent proposer leurs meilleurs compositions musicales.
  • Les autres plages de l’île de sable ou de galets permettent de profiter d’une eau cristalline, des joies de la plongée, du snorkeling ou du tourisme nautique. C’est le cas pour les plages de Rucica, Bosana ou de Sumina.
  • Le fromage produit sur l’île nommé Paški sir est exporté dans le monde entier. Il s’agit du fromage artisanal le plus célèbre du pays. Affiné entre 2 et 18 mois, il a une texture ferme et est fabriqué à partir de lait de brebis de l’île. L’île de Pag étant battue par les vents d’hiver, la végétation se charge de sel qui est ensuite ingéré par les brebis. La végétation étant rare, ces mêmes brebis se nourrissent essentiellement de Sauge, herbe aromatique très aromatisée. La conjonction de ces 2 facteurs donne au fromage de l’île un goût inimitable et plusieurs fois salué par le championnat du monde de Fromage.
  • Côté spécialités culinaires, vous pourrez goûter aux strudels au fromage, aux macaronis en aiguille ou encore la bouillabaisse locale (brubet). En desserts traditionnels, il faut se laisser tenter par les hrostules.
  • La dentelle de Pag est une autre spécialité locale. Elle est réalisée sans aucun modèle. Les femmes apprennent en prenant exemple sur leurs mères et grand-mères en y ajoutant un petit détail personnel. Pour cette raison, la dentelle de Pag est inscrite au patrimoine culturel mondial de l’Unesco.
Ile de Pag

Vue sur l’ile de Pag depuis le pont

  • Côté patrimoine et culture, le musée de Novalja et son aqueduc souterrain datant du premier siècle est la principale attraction de l’île. Le musée du Sel de Novalja n’a pas grand intérêt mais la visite en extérieur est une balade dépaysante.
  • La musique traditionnelle (chant en double appelé Nakanat) dispose de son propre festival. Sympathique à entendre si vous vous trouvez en vacances à ce moment là !
  • La randonnée et le vélo sont des activités accessibles à tous. Il existe ainsi 6 parcours qui quadrillent l’île et qui permettent de découvrir les paysages typiques.
  • Dans un registre plus léger, il y a aussi le triangle de Pag : il s’agit d’une formation naturelle en forme de triangle tout à fait intrigante représentant parfaitement un triangle isocèle de 30m de long. Cette curiosité attire les ufologues et les curieux.

Pag a donc 2 visages très marqués : la plage de Zrce et ses discothèques en été et Pag traditionnel le reste de l’année. Cela ne doit pas empêcher les visiteurs estivaux d’ignorer l’île s’ils n’ont pas envie de faire la fête. Les discothèques sont toutes concentrées au même endroit et il suffit de s’éloigner de 10km pour se retrouver beaucoup plus tranquille. Les villages du Sud de l’île conviendront donc très bien aux touristes souhaitant profiter de Pag sans sûbir la musique et l’ambiance de fête de Zrce.

Venir à Pag

baie de Ljubac et île de Pag

Le pont au Sud de l’île de Pag

  • L’île est reliée au continent par un pont au Sud. Plusieurs lignes de bus permettent d’accéder à l’île depuis les villes situées sur le continent. Il est possible d’y venir en voiture ou de louer une voiture ou un scooter sur place. Depuis Starigrad ou Zadar, il faut compter une petite heure de trajet en voiture jusqu’au centre de l’île.
  • Les ferries Jadrolinija relient tous les jours l’île en 20 minutes (entre Prizna et Žigljen). Le bateau Lun – Rab et le catamaran Novalja – Rab – Rijeka s’adressent quant à eux aux voyageurs sans voiture.
  • En avion, ce sont les aéroports de Zadar, Split et Rijeka qui sont les plus proches. Les bus assurent la navette tous les jours en haute-saison.

Sur place, on retrouve les mêmes hébergements touristiques que sur les autres îles de Croatie : hôtels, maisons et appartements à louer, campings…

Préparer au mieux votre voyage en Croatie

Pour réserver au bon prix vos vacances en Croatie (avion, hébergement, activités sur place...) sans y passer un temps fou, accéder aux comparateurs sélectionnés pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.

Voir les offres sélectionnées

Pin It on Pinterest

Share This