Saint-Blaise (Sveti Vlaho), saint patron de la ville de Dubrovnik est célébré chaque année les 2 et 3 février depuis plus de 1000 ans. Cette fête religieuse est classée au patrimoine immatériel de l’Unesco depuis 2009.

Saint-Blaise

Vitrail représentant Saint-Blaise à Dubrovnik

Origines et anecdotes autour de la Saint-Blaise

Saint martyr arménien du 4ème siècle, il serait apparu aux habitant de Dubrovnik flottant dans les airs en 971 afin de les prévenir d’une attaque imminente de Venise. Depuis, Saint-Blaise est fêté chaque année depuis 972 (les croates nomment l’événement festa Sveti Vlaho).

Pendant les fêtes de Saint-Blaise, une immunité spéciale était accordée pendant quelques jours aux personnes endettées et en délicatesse avec l’administration de la ville : la franchisia autorisait ces personnes à se joindre à la fête sans être inquiété.

Les premières reliques datent du tout début du 10ème siècle. Os du bras, du crâne et même le lange de Jésus constituent les principales pièces sacrées.

Le 2 février, jour de Notre-Dame de Kandelora

Tout commence avec l’ouverture en grand des portes de la ville et des tirs de fusil traditionnels pour alerter les habitants que la fête commence. S’ensuit un lacher de colombes au moment de la prière afin de représenter l’insoumission de la ville au travers des siècles. Les habitants défilent alors en cortège, revêtant des habits traditionnels et se dirigent pour finir vers l’église Saint-Blaise.

C’est à ce moment que les fidèles suivent le rituel de guérison de la gorge qui a pour finalité de garder la santé pour l’année à venir. En l’honneur de Blaise de Sébaste – Saint-Blaise, des drapeaux blancs, symbolisant la liberté sont déployés. Ces bannières de Saint-Blaise sont hissées sur la colonne d’Orlando.

Le 3 février, jour de la Saint-Blaise

Une messe est tout d’abord célébrée sur le fronton de la cathédrale de la ville. La procession qui suit parcourt la vieille ville devant une foule de croyants habillée de ses plus beaux atours traditionnels. Les représentants religieux défilent en exposant les reliques de Saint-Blaise après que les porte-bannières leur aient ouvert la voie parmi la foule dense. De petits présents sont distribués par les religieuses vouées au service des malades et des pauvres.

Le reste de la journée est rythmé par des activités culturelles puis à la nuit tombée, la rue principale est éclairée.

Pour 2017, programme en détail :

  • Jeudi 2 février à 14h45 sur le stradum : musique avec fanfare et choeurs de la cathédrale
  • Jeudi 2 février à 15h devant l’église Saint-Blaise : défilé au drapeau
  • Vendredi 3 février à 6h sur le vieux port puis à 7 sur le stradum : salut des mousquetaires et fanfare patriotique
  • Vendredi 3 février à 15h30 devant l’église Saint-Blaise : salut aux officiels par les porte-drapeaux

Photo : Tony Hisgett

 

Qu'avez-vous pensé de cette page web ? Votez maintenant : 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

Préparer au mieux votre voyage en Croatie

Pour réserver au bon prix vos vacances en Croatie (avion, hébergement, activités sur place...) sans y passer un temps fou, accéder aux comparateurs sélectionnés pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.

Voir les offres sélectionnées