Cathédrale Saint-Jacques de Sibenik

Accueil » Villes touristiques de Croatie » Sibenik » Cathédrale Saint-Jacques de Sibenik

Sibenik, la cathédrale

Cathédrale Saint Jacques

À quelques dizaines de mètres de la mer seulement, la cathédrale de la ville croate de Šibenik (Katedrala Sveti Jakova) accueille aussi bien les croyants que les touristes de passage. Construite au 15ème siècle, cet édifice religieux inédit par l’audace des techniques de construction employées est un bel aperçu de la richesse des échanges d’alors entre la Toscane, l’Italie et la Dalmatie. Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, la cathédrale est remarquablement bien conservée.

Ce sont trois architectes, dont Georges le Dalmate, qui ont bâti cette église. La coupole et les voûtes, entièrement en pierre, sont uniques pour l’époque. C’est notamment sa construction sans utilisation de bois (pour les charpentes) ni mortier qui constitue alors une innovation. Les pierres, taillées sur-mesure, ont été installées à l’aide de guides et rainures alors qu’elles n’ont pas non plus nécessité de ciment.

Pour arriver à une telle prouesse technologique, de nombreux échanges ont été nécessaires entre les meilleurs architectes de l’époque. Réalisée avec des pierres de carrières croates, les fameuses pierres de Brač, il a fallu un peu plus de 100 ans avant de voir le bâtiment être entièrement érigé (1431 – 1536).

La coupole, visible depuis toute la ville, est octogonale et culmine à presque 40 m au-dessus du sol. Des 15 églises que compte Šibenik, Saint-Jacques est la plus remarquable et porte le nom du saint patron de la ville. Anecdote étonnante : comme la construction de l’édifice a coûté particulièrement cher, le clocher n’a jamais contenu de cloche. Le bruit des cloches qui rythme les heures de la journée est en fait un son enregistré !

Sibenik, la cathédrale

Cathédrale Saint Jacques

Le fronton de la cathédrale, donne sur la mer et offre un paysage inhabituel à la sortie d’un édifice religieux. La porte en bois y est impressionnante. D’autres accès permettent de rentrer dans le bâtiment notamment une jolie porte avec deux lions sculptés, surmontés d’Adam et Ève qui mérite le coup d’œil. À l’intérieur, les trois nefs sont plutôt sombres, ce qui tranche avec l’extérieur, mais les décorations sont riches. Dedans, on apprécie le baptistère sculpté, les escaliers ou encore les deux rosaces en vitraux.

Décorée par une frise comportant soixante et onze portraits de personnages locaux entièrement sculptés qui fait le tour du bâtiment, l’église est un trait d’union entre deux époques : le gothique et la renaissance. Ainsi, on peut évoquer la cathédrale Saint-Jacques comme étant un des lieux précurseurs de l’art de la renaissance en dehors de l’Italie.

Outre la visite de la cathédrale, les alentours sont, eux aussi, très agréables notamment la grande place accolée à celle-ci. Les plus aventureux prendront un vrai plaisir à se faufiler dans les ruelles adjacentes, particulièrement étroites.

Booking.com

Pin It on Pinterest