Parc national de Krka

Le parc national de Krka est un des plus beaux parcs de la Croatie. Les visiteurs viennent y admirer ses chutes d’eau et profiter de flore et de la faune exceptionnelle qui a élu domicile le long de la rivière Krka (ça se prononce keurka). Situé à une dizaine de kilomètres de Sibenik, le parc se prête très bien à une excursion à la journée : on trouve facilement des navettes qui proposent de faire l’aller-retour depuis la côte.

La rivière coule au fond des canyons d’un ensemble karstique sur deux tiers de sa longueur avant de se déverser dans la mer Adriatique après 72km parcourus. Sur sa trajectoire, la Krka serpente et se faufile entre la roche et la verdure avec un débit moyen de 55 mètres cubes d’eau par seconde. Sur son parcours, on compte 7 chutes d’eau dont la dernière, Skradinski buk.

parc national de krka

Cascades Skradinski buk de Krka (17 gradins sur 45m de hauteur)

Le parc national de Krka accueille plus de 200 espèces d’oiseaux et cela fait du parc l’une des zones les plus remarquables en Europe d’un point de vue ornithologique.

Mais la plupart des visiteurs visiteront surtout Krka à pied ou en bateau. Au programme, le musée ethnographique des moulins ou encore la fauconnerie de la Croatie. Dans ce dernier endroit, vous pourriez apprécier, apprendre et pratiquer l’art de la chasse avec les faucons. Le monastère construit sur l’îlot de Visovac dans la partie supérieure du parc mérite aussi le détour.

Des zones dédiées à la baignade sont prévues en différents points et permettent de faire une pause méritée après avoir emprunté les sentiers de randonnée et les passerelles du parc. Vrai plaisir que de faire trempette dans les eaux cristallines mais fraîches aux pieds des chutes d’eau du parc !

À noter aussi que l’on trouve aussi ici les restes d’une des premières centrales hydroélectrique au monde (1895). Cette centrale a permis d’alimenter la proche Sibenik en courant bien avant de nombreuses capitales européennes.

Krka a d’ailleurs été investi par l’homme dès la préhistoire et à la différence de Plitvice, on voit ici la trace humaine un peu partout : des vestiges romains et médiévaux pour lutter contre les envahisseurs ponctuent les alentours.

Le relief si particulier est causé à cause du calcaire de l’eau qui créée des dépôts qui se solidifient : les travertins. Ces travertins sont dit vivants comme sur les chutes de Skradinski buk ou ils grandissent de 3mm par an ou morts lorsqu’ils sont situés en dehors du cours d’eau actuel. C’est justement la roche karstique qui fait la renommée des sculptures naturelles de Krka.

L’idéal est de visiter le parc de Krka en débutant son parcours à Lozovac. À pied, il y en a pour 1h : les pontons et les chemins sont bien accessibles et vu qu’il n’y a qu’un seul parcours avec plusieurs variantes (toutes en cul de sac mais amenant à de jolis points de vue), impossible de se perdre. En faisant ainsi, on termine en beauté avec les chutes de Skradinski buk, de loin les plus impressionnantes. En bateau, pas le choix, la visite débute par ces fameuses chutes. Néanmoins, le tour de bateau est reposant et les paysages vraiment beau.

Le parc de Krka se visite toute l’année. L’accès est payant. Prévoir la visite un jour de beau temps pour avoir un parcours agréable et voir une eau bien transparente.

Photo : Dmytrok

Préparer au mieux votre voyage en Croatie

Pour réserver au bon prix vos vacances en Croatie (avion, hébergement, activités sur place...) sans y passer un temps fou, accéder aux comparateurs sélectionnés pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.

Voir les offres sélectionnées

Pin It on Pinterest

Share This