Koprivnica

Koprivnica est probablement l’une des plus belles destinations de la Croatie du Nord, elle est d’ailleurs considérée comme la ville ayant les parcs les plus romantiques de la région.

Avec une histoire similaire à sa voisine Varaždin et mentionnée pour le première fois en 1272 (du nom d’un ruisseau local), c’est une ville qui s’est développée grâce au commerce et ses installation militaires très importantes notamment à la renaissance lorsque la ville qui est alors sur un lieu charnière et à la frontière avec la Slavonie. Elle hébergeait une forte concentration d’hommes d’armes mais a aussi profité des avancées scientifiques et culturelles de l’époque.

Déclarée ville pacifique à cette époque, la ville peut alors croître en dehors des ces fortifications et devenir une place importante pour le commerce régional. Connue aussi sous le nom de Kopreinitz et faisant partie de l’empire autrichien jusqu’au début de la première guerre mondiale, la ville acquiert son nom actuel en 1871.

Mais Koprivnica est aussi connue pour avoir hébergé le premier camp de concentration du pays durant la seconde guerre mondiale : Danica.

animation médiévale à Koprivnica

Marché médiéval à Koprivnica

Que visiter à Koprivnica ?

Habitée aujourd’hui par 30000 habitants, la ville accueille trois églises historiques qui méritent le détour (Saint Nicolas, Saint Antoine de Padoue et le monastère franciscain de la vierge Marie). Une telle concentration d’édifices religieux (pour une petite ville lors de leur construction) montre d’ailleurs l’importance des lieux dans les siècles passés. La vieille ville construite dans l’enceinte fortifiée de la cité est à parcourir à pied et permet de remonter les siècles et de s’imaginer revivre l’histoire croate.

La ville serait également la capitale gastronomique croate. C’est dans cette ville qu’est basée Podravka, une entreprise agroalimentaire (rien de très traditionnel mais il faut bien boire et manger au quotidien et s’approvisionner au supermarché) qui fabrique un condiment connu aux quatres coins du monde et inventé en 1959 : la Vegeta. On y trouve aussi le Musée de l’alimentation. Koprivnica abrite également quelques restaurants recherchés.

Dans les environs, sur les bords de la rivière Drava, de nombreux peintres naïfs ont émergés dont le célèbre Ivan Generalic. C’est pourquoi, chaque année, la ville se transforme en galerie d’art et met l’art naîf à l’honneur : c’est l’évènement annuel touristique « Motifs of Podravina ».

Enfin, ses environs séduiront les amateurs de pêche et de chasse avec la rivière Drava-Mura. Plusieurs circuits cyclistes de qualité intéresseront aussi les amateurs de petite reine.

Photo : Hrvoje Blazekovic

Qu'avez-vous pensé de cette page web ? Votez maintenant : 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

Préparer au mieux votre voyage en Croatie

Pour réserver au bon prix vos vacances en Croatie (avion, hébergement, activités sur place...) sans y passer un temps fou, accéder aux comparateurs sélectionnés pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.

Voir les offres sélectionnées