Cathédrale de Dubrovnik

Situé dans le coeur historique de la ville de Dubrovnik, bien protégé par les remparts de la ville, la cathédrale catholique de Dubrovnik aussi nommée cathédrale de l’Assomption de la Vierge (Katedrala Uznesenja Marijina) est un des batiments majeurs présent au sein de l’enceinte fortifiée.

dubrovnik cathédrale assomption de Marie

La cathédrale de l’Assomption à Dubrovnik

Construite proche du port historique au Sud Est de la ville, cet édifice religieux est incontournable car il se trouve tout au bout de la rue Pred Dvorom, la deuxième artère piétonne de la ville derrière le Stradum. Autour de la cathédrale, le palais épiscopal et le palais du recteur se situent tout proche et la jolie place Marin Drzic offre une très belle vue sur l’entrée richement décorée.

Pour le visiteur, la catédrale est aussi un des premiers repères visuels lorsque l’on arrive sur Dubrovnik car la coupole de l’édifice se détache de façon très marquée des toits de la ville.

Des sites religieux en mille-feuilles

La cathédrale telle que nous la voyons n’est pas le premier édifice religieux présent en cet endroit. En 1979, un important séisme a abîmé de façon importante les lieux et de vilaines fissures sont apparus sur la coupole, les murs et la façade : c’est à cette occasion qu’une équipe d’archéologues, à l’occasion d’un travail préliminaire à la réfection du bâtiment, a découvert une ancienne basilique byzantine datant du 7ème siècle. Et ce n’est pas le seul batiment : des constructions au 10ème, 11ème et 12ème siècle se sont empilés sur le même site.

L’histoire a aussi conservé trace de plusieurs séismes qui affectèrent les églises successives : en 1520 et surtout en 1667 ou presque tout fut détruit (cette église aurait été financé par Richard Coeur de Lion).

La dernière reconstruction ?

C’est à la suite de ce séisme que Rome envoya des architectes au secours de la ville grace à Stjepan Gradic, recteur à la bibliotèque du Vatican. C’est Andrea Buffalini d’Urbino qui dessina les plans initiaux de la nouvelle cathédrale baroque mais Cortese, Andreotti et Bazi et Napoli y participèrent aussi. Les dernières finitions furent apportées presque 50 ans plus tard par Ilija Katicic, architecte local.

On ressent bien l’influence de Rome avec cette dernière construction et c’est dans un style baroque typique du début du 18ème siècle que la cathédrale renaquit de ses cendres une nouvelle fois. L’extérieur est richement décoré et les nombreuses ouvertures permettent à la lumière d’illuminer de façon très satisfaisante l’ensemble.

En forme de croix et pourvue d’une entrée monumentale avec colonnes corinthiennes, corniches, frontons, statues et balustrades, la cathédrale offre un tout autre visage dès que l’on pénètre à l’intérieur. L’intérieur est blanc, lumineux et les très imposants retables de marbre en sont presque masqués.

Le trésor de la cathédrale

Jusqu’au terrible séisme de 1667, le trésor de la cathédrale était l’un des plus important de toute l’Europe. Hélas, beaucoup de ses objets ont été détruits. Gardé par 3 clés confiées à autant de dignitaires locaux, le trésor était précieusement conservé.

La salle du trésor se visite toujours moyennant quelques kunas. On peut y trouver 182 (!) reliquaires contenant des fragments du Saint patron de la ville, des pièces de vêtements ayant appartenus à des figures religieuses mais aussi des pièces d’orfèvrerie et des tableaux signés par des peintres croates, flamands et italiens (Titien, Raphaël).

La visite de la cathédrale est gratuite et les visites y sont plus agréable tôt le matin ou en fin de journée afin d’éviter la foule des heures d’affluence. La cathédrale est ouverte de 8h à 20h sauf le dimanche (de 11h à 17h30).

Photo : Jennifer Boyer

Qu'avez-vous pensé de cette page web ? Votez maintenant : 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

Préparer au mieux votre voyage en Croatie

Pour réserver au bon prix vos vacances en Croatie (avion, hébergement, activités sur place...) sans y passer un temps fou, accéder aux comparateurs sélectionnés pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.

Voir les offres sélectionnées