Place Ban-Jelačić

En plein cœur de Zagreb, une grande place piétonne de plus de 100 mètres de long est entourée d’immeubles colorés : c’est la place Ban-Jelačić. Quadrillée au sol et agrémentée d’une fontaine et d’une sculpture à l’effigie du militaire Jelačić, la place officiellement nommée Trg bana Jelačića (place de la République) est connue de tous sous le nom de Place Ban-Jelačić. C’est le lieu des grands rassemblements pour le peuple zagrebois, mais aussi des rencontres entre amis : on se retrouve « sous la queue » (du cheval de la statue).

En hiver, un arbre de Noël et des décorations festives mettent en valeur les lieux. Aujourd’hui, le tramway passe à côté de la place et les boutiques se côtoient tout autour. La place Ban-Jelačić est aussi le point de départ de nombreuses visites touristiques.

statue et place Jelacic à Zagreb

La statue du héros Jelacic

Aménagée dès le 17ème siècle et tout d’abord appelée Harmica (qui vient du hongrois « douane »), la place se situe juste au sud du marché de Dolac, non loin de la cathédrale de Zagreb. Les immeubles alentours sont très colorés et de styles variés. Le plus ancien d’entre eux date de 1827. En 1880, un grand tremblement de terre eut raison de beaucoup d’habitations du quartier et les anciennes petites maisons de deux étages sont désormais remplacées par des immeubles plus hauts.

La statue Jelačić

La statue de Ban Josip Jelačić est l’attraction principale de la place. Créée par le sculpteur autrichien Anton Dominick Ritter von Fernkorn, elle représente le vice-roi (c’est ce que signifie « ban ») Josip Jelačić Bužimski qui gouverna la Croatie de ses 18 ans en 1819 jusqu’à sa mort en 1859. Il est ici représenté montant un cheval fougueux, en costume d’apparat et tenant son sabre au clair dans la main droite.

Inaugurée en 1866, la statue connut différents déboires. Imposée par l’Autriche et tout autant décriée par la mairie de Zagreb que par les Hongrois, la statue est enlevée en 1947 par le gouvernement communiste de l’époque. En 1990, la statue est finalement réinstallée, mais pointant cette fois-ci vers le sud. Héros de la nation, Josip Jelačić est considéré par les Croates comme celui qui œuvra pour l’indépendance du pays en organisant les premières élections.

La fontaine Manduševac

De l’autre côté de la place, la fontaine de Manduševac est alimentée par les ruisseaux souterrains parcourant la capitale. La source d’eau est présente depuis l’antiquité. Lors d’une première restauration de la place en 1898, la fontaine est enterrée. C’est seulement en 1968, lors de nouveaux travaux sur la place que celle-ci est remise aux goûts du jour.

Selon la légende, l’origine du nom de Zagreb proviendrait de la source Manduševac. Dans les siècles passés, une jeune fille se prénommant Manda devait puiser de l’eau pour un seigneur de guerre. Puiser se disant « zagrabi » en croate, c’est donc en ce lieu même, où jaillit la source de Manda (Manduševac) que la ville de Zagreb fût construite. Jeter une pièce dans la fontaine porte bonheur à ceux y faisant un vœu…

Préparer au mieux votre voyage en Croatie

Pour réserver au bon prix vos vacances en Croatie (avion, hébergement, activités sur place...) sans y passer un temps fou, accéder aux comparateurs sélectionnés pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.

Voir les offres sélectionnées

Pin It on Pinterest

Share This