Lokrum

Toute petite île située à quelques encablures de Dubrovnik et parfois associée aux îles Élaphites, Lokrum est une île hantée par une sombre légende frappant tout ceux qui souhaitent habiter les lieux.

À seulement 700m au large de la ville close de Dubrovnik, Lokrum (qui veut dire fruit amer en latin) s’étend sur 2km de long par 500m de large. Essentiellement recouverte d’arbres, l’île abrite un monastère et un jardin botanique. Classée réserve naturelle depuis 1964, l’île abrite de nombreuses espèces de plantes : les lauriers roses tutoient les cyprès, pins noirs et autres chênes mais aussi cactus, magnolias et eucalyptus sont visibles dans les jardins aménagés.

vue du jardin botanique

Les beaux jardins botaniques de Lokrum

L’île est habitée dès 1023 consécutivement au grand incendie qui ravagea Dubrovnik. Les habitants, qui avaient promis de construire un lieu de culte dédié à Saint Benoit si ce dernier les aidait à éteindre l’incendie, réalisèrent sur la petite île de Lokrum un édifice religieux (monastère et église bénédictine) en remerciement. Le séisme de 1667 affecta durement les installations et les vestiges aujourd’hui visibles sont de style variés (romain, gothique).

En 1859, l’archiduc Maximilien de Habsbourg y établit une résidence de vacances et un jardin botanique (avec les essences qu’il rapporta de ses voyages en Amérique du Sud notamment) au 19ème siècle. Laissé à l’abandon pendant plusieurs décennies, le jardin botanique est de nouveau florissant depuis 1959.

Richard coeur de Lion et Lokrum

En 1192, le célèbre roi anglais s’y serait échoué suite à un violent orage. Pour remercier les habitants locaux, une église fut bâtie à Dubrovnik.

La légende maléfique de Lokrum

Les moines vivaient paisiblement sur l’île lorsqu’en 1798, l’île fût vidée de ses religieux par les troupe napoléoniennes supportés par 3 personnalités de Dubrovnik. Les moines jetèrent alors un sort à quiconque viendrait habiter et posséder les lieux lors d’une dernière cérémonie durant laquelle les moines firent plusieurs fois le tour de l’île avec des cierges flammes vers le bas.

Les responsables de l’expropriation ne purent pas jouir de l’île désormais libre : ils mourrirent tous très rapidement de façon violente peu après. La malédiction s’est depuis poursuivie et tous les propriétaires successifs de l’île connurent un destin tragique. Aujourd’hui, l’île est uniquement visitée par les touristes et traînent encore dans son sillage la terrible malédiction…

Que faire à Lokrum ?

Le tour de l’île est rapide mais il y a de quoi faire.

  • Le monastère, à l’Ouest
  • Le lac salé nommé « mer morte » (« Mrtvo More » en croate), curiosité géologique de 10 mètres de profondeur qui est reliée à la mer via un réseau de grottes sous-marines dans laquelle on peut se baigner
  • Les jardins de Maximilien, le jardin botanique et la « voie céleste » occupent la majorité de l’île et sont donc incontournables.
  • Le fort royal, édifié en 1806 par les français est situé au sommet de l’île. Le chemin est raide, il faut être bien chaussé. Une fois au sommet, la vue à 360 degrés récompense les visiteurs.
  • La croix du Triton érigée en souvenir du naufrage du navire militaire du même nom.
  • Plusieurs plages (dont une naturiste au Sud) permettent de profiter de l’eau claire de l’Adriatique. Comme souvent en Croatie, pas de sable mais des rochers et galets pour accéder à la mer.
Monastère et abbaye bénédictine

Monastère de Lokrum

Venir à Lokrum

Il n’y a ni hôtel, ni camping ni village sur Lokrum. L’île se visite rapidement et la proximité immédiate avec Dubrovnik en fait une destination sympa à réaliser dans la journée. Les bateaux accostent à l’embarcadère de Uvata Portoc dans la seule crique abritée de l’île. C’est d’ailleurs à cet endroit que se trouve un des deux seuls restaurants de l’île.

Les animations, visites et autres services touristiques sont ouverts d’avril à novembre.

Il faut compter 10/15 minutes de trajet depuis Dubrovnik. Départs toutes les heures à la belle saison.

Photos : Jennifer Boyer

Qu'avez-vous pensé de cette page web ? Votez maintenant : 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

Préparer au mieux votre voyage en Croatie

Pour réserver au bon prix vos vacances en Croatie (avion, hébergement, activités sur place...) sans y passer un temps fou, accéder aux comparateurs sélectionnés pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.

Voir les offres sélectionnées