Cathédrale Saint-Laurent à Trogir

Située en plein cœur de l’île où est installée la vieille ville de Trogir, la cathédrale Saint-Laurent (ou Sveti Lovro en croate) est un des joyaux architecturaux de la cité millénaire.

Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco (tout comme la ville) depuis 1997, l’édifice religieux de style roman et gothique est composé de trois nefs. Se détachant des autres constructions de l’île par sa hauteur, la cathédrale est un point de repère dans la ville. Après avoir gravi les marches menant au sommet de son clocher, se dévoile une vue splendide sur les alentours.

trogir, cathédrale saint laurent

Clocher de la cathédrale de Trogir

Construite sur plusieurs siècles par-dessus les ruines d’une première église chrétienne détruite à la suite d’un raid Sarrasin, la première pierre de l’église actuelle fut posée en 1213. La touche finale ne fut apportée qu’au cours du 17ème siècle. Ce sont donc des centaines de bâtisseurs qui se sont relayés durant les 400 ans de construction.

  • La majeure partie de l’édifice a été réalisée durant les cinquante premières années. Le style initial du bâtiment est donc roman.
  • La voûte intérieure, elle, est gothique, car elle date du 15ème siècle.
  • Le clocher de 47 m de hauteur fut construit entre le 14ème et le 16ème siècle. Ses trois étages sont tous différents, suite à des démolitions et reconstructions successives d’architectes d’influences diverses. À l’origine, il devait y avoir deux clochers, mais seule la tour Sud a été érigée. Au sommet, quatre statues du sculpteur Alessandro Vittoria rappellent l’influence maniériste du style classique vénitien.

La porte du maître Radovan

Dotée de plusieurs portes, la cathédrale de Trogir est surtout reconnue pour le travail très fin réalisé sur sa porte principale (la porte Ouest). Finalisée en 1240, la porte a été sculptée principalement par le maître croate Radovan, natif de la cité.

On sait très peu de choses sur ce sculpteur, mais la qualité de son travail est remarquable. Composée de quatre parties, la porte représente fidèlement des scènes de la Bible (jardin d’Eden, annonciation, naissance du Christ, résurrection) mais aussi des scènes de chasse.

Visiter la cathédrale de Trogir

L’accès à la cathédrale est payant : il faut compter environ 25 kn. En plus de la visite de l’édifice, il est possible d’accéder au clocher. Sa montée est vertigineuse et on accède avec une petite échelle à la portion finale afin de profiter de la vue sur la cité. La fréquentation est moins importante en début de matinée ou vers 18h une fois que les groupes touristiques sont partis.

Préparer au mieux votre voyage en Croatie

Pour réserver au bon prix vos vacances en Croatie (avion, hébergement, activités sur place...) sans y passer un temps fou, accéder aux comparateurs sélectionnés pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.

Voir les offres sélectionnées

Pin It on Pinterest

Share This