Basilique euphrasienne de Poreč

La basilique euphrasienne de Poreč est une église catholique dédiée à la Vierge Marie. Elle est située dans la vieille ville de Poreč sur la pointe s’élançant dans la mer et est classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1997 pour son architecture et son caractère unique. Pour tout amateur d’histoire, c’est un passage quasiment obligatoire à Poreč.

Porec, la basilique

Le campanile de la basilique

Parfois aussi connue sous le nom de basilique Euphrasiana, l’ensemble épiscopal de la basilique comprend un palais, une sacristie, un atrium, un campanile et un baptistère en plus de la basilique elle-même. La basilique seule est de petite taille, mais a réussi à traverser les époques et à associer l’art byzantin à des éléments plus classiques.

Histoire de la basilique euphrasienne

Dès le 4ème siècle, un oratoire dédié au premier évêque de Poreč est installé. Construit à partir des ruines d’une villa romaine, cet édifice dispose d’un beau pavage en mosaïque. La fin du siècle voit de nombreuses améliorations être apportées au bâtiment. Le poisson chrétien visible aujourd’hui encore sur les mosaïques, atteste de l’époque initiale de construction.

En 553, le bâtiment religieux est complètement refait. Déconstruit, l’oratoire est recyclé et ses pierres sont réutilisées à la demande de l’évêque Euphrasius, initiateur du projet. Du marbre de Marmara (Constantinople) est importé et l’ensemble que nous connaissons aujourd’hui est finalisé en 10 ans. Des colonnes en marbre avec chapiteaux, des voûtes en pierre et des constructions plus simples avec charpente de bois complètent le site religieux dans un étonnant mélange de style roman et byzantin. Un ciborium (baldaquin), rajouté 600 ans plus tard, est installé dans le chœur. Au 16ème siècle, un campanile est construit pour surmonter la basilique.

Les mosaïques qui illustrent les murs de l’abside et le ciborium, de style byzantin, sont particulièrement remarquables. D’autres mosaïques décorent ici et là le reste de l’ensemble épiscopal. Deux œuvres peintes par Palma le Jeune et Antonio Vivarini agrémentent les lieux.

mosaiques basilique euphrasienne

Les somptueuses mosaïques du choeur

Que voir dans cet édifice religieux classé ?

  • 300 marches en bois, plutôt raides, permettent de monter au sommet et d’admirer une vue dégagée sur 360 degrés. Le panorama est sympathique, mais l’intérêt principal des lieux reste l’intérieur de la basilique.
  • Le chœur avec son abside recouverte de mosaïque est la pièce maîtresse de la basilique. Les jolies couleurs sur fond d’or sont très agréables à contempler.
  • Le baptistère où les premiers chrétiens se faisaient baptiser est une pièce chargée d’histoire à elle seule.

Tarifs : Payant (pour monter en haut du campanile). Le patio et la basilique sont en libre accès.

Préparer au mieux votre voyage en Croatie

Pour réserver au bon prix vos vacances en Croatie (avion, hébergement, activités sur place...) sans y passer un temps fou, accéder aux comparateurs sélectionnés pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.

Voir les offres sélectionnées

Pin It on Pinterest

Share This