Šipan

Au sein des Élaphites, au Nord-Ouest de Dubrovnik, l’île de Sipan est la plus grande des îles de l’archipel (devant Kolocep et Lokrum). Située à seulement 15km de la cité historique de Raguse à laquelle l’île est rattachée depuis 1426, les lieux sont habités à l’année par environ 500 personnes qui se répartissent entre 2 villages disposant chacun d’un port :

  • Suđurađ au Sud (San Giorgio)
  • Šipanska Luka au Nord-Ouest (Porto Gippana)
Vue de maisons depuis la mer

La tranquille Sipan dans les Élaphites

Parfois nommée Sipano ou Giuppana par les italiens, l’île recouvre 16km2 au large de la côte qu’elle longe de toute sa longueur. De forme étirée (9km de long pour 2,6km de large), elle montre un relief plutôt escarpé avec un point culminant à plus de 240m (Velji Vrh) au dessus de la surface de la mer. Sur les côteaux ensoleillés poussent des oranges, des citrons, de la vigne, des figues ou encore des amandes et des olives. Le reste de l’île est naturellement boisé.

L’île est aujourd’hui en déclin. Après avoir accueilli jusqu’à 7000 personnes et avoir prospéré en même temps que sa grande soeur Raguse, l’île est aujourd’hui désertée par ses habitants. La plupart des personnes qui y habitent sont des personnes agées et les cultures sont laissées peu à peu à Dame Nature. L’île est d’ailleurs record du monde du nombre d’oliviers par rapport au nombre d’habitants…

Quoi faire, quoi voir à Sipan ?

Connue depuis l’antiquité, l’île de Šipan révèle des vestiges romains et de nombreuses petites églises :

  • 34 édifices religieux sont disséminés sur l’île. Beaucoup sont hélas en ruine. L’église Sveti Duh (égalise du Saint Esprit) vaut cependant le détour car il s’agit du plus important édifice de ce type à toit plat de toute l’Adriatique ;
  • Manoir renaissance de Stjepović Skočibuha à Sudurad ;
  • Tour de Pakljena datant de 1529 ;

Pour ceux qui cherchent la tranquillité, la nature et les baignades sans la foule, l’île est une destination tout à fait propice.

Venir à Sipan

Le ferry rejoint les 2 villages de l’île mais seul Šipanska Luka est en liaison directe à Dubrovnik. Suđurađ fait halte sur l’île de Lopud qui est sur le trajet. Les trajets ne sont pas très fréquents et il ne faut pas louper le ferry de retour sous peine de passer la nuit sur place…

Photo : Snailo86

Qu'avez-vous pensé de cette page web ? Votez maintenant : 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

Préparer au mieux votre voyage en Croatie

Pour réserver au bon prix vos vacances en Croatie (avion, hébergement, activités sur place...) sans y passer un temps fou, accéder aux comparateurs sélectionnés pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.

Voir les offres sélectionnées