monastère Badija

Île de Badija

Badija est un îlot de 1km de diamètre situé à proximité immédiate de l’île et de la ville de Korcula. Composé d’un îlot principal et d’une petite vingtaine de plus petits îlots, Badija est surtout réputé pour son monastère franciscain et ses petites plages de galets. L’intérêt principal des lieux est sa proximité avec la ville de Korcula et chaque été, les bateaux taxis, permettent de s’y rendre en moins de 5 minutes en échange de quelques kunas.

L’ile de Badija est une destination idéale pour un jour de repos à Korcula. Les locaux aiment venir y pêcher et pique-niquer. Venir à la journée ou à la demi-journée est un bon compromis mais il faut bien penser à prévoir nourriture et boissons car il n’y a pas de commerce sur place. Le restaurant de l’île n’est ouvert qu’en pleine saison.

Recensée dans les écrits dès le milieu de 14ème siècle, l’île a d’abord été investie par les romains (il reste quelques ruines) puis par une colonie de moines franciscains bosniaque. L’école tenue par les religieux a connue son heure de renommée durant la première partie du 20ème siècle.

monastère Badija

Au large de Badija, depuis Korcula

Monastère franciscain de Badija

Le monastère de Badija date du 14ème siècle et des moines y vivaient encore en 1949. Expulsée par le régime communiste, la communauté religieuse dû s’exiler de l’îlot. Transformés en centre de loisirs et peu entretenu pendant presque 50 ans, les bâtiments du monastère sont finalement rendus à leurs propriétaires et des travaux de restaurations sont engagés depuis les années 2000.

Le monastère mérite le coup d’œil pour son cloître et son église de style gothique / renaissance datant du 15ème et 16ème siècle. On distingue les beaux ornements réalisés par les maîtres de Korcula. L’église Notre-Dame de la Miséricorde est le second plus grand édifice religieux de Korcula.

Chaque année, le 2 août, les croyants de Korcula, Peljesac et d’une partie importante de la Dalmatie viennent à célébrer la Vierge Marie à Badija.

Faire de le tour de l’île

La promenade qui fait le tour de l’île fait 4km seulement et permet de profiter d’une agréable balade entre maquis et mer. Le centre de l’île, à la végétation dense, est composé de végétation qui sent bon les vacances avec des oliviers, cyprès et pins. Et peut-être y croiserez quelques daims ?

L’église Sainte Catherine se trouve au milieu et au sommet de l’île (à 66m de hauteur). Construite à la même époque que l’église du monastère, elle a été dévasté en 1949.

À l’intérieur de l’île se trouve aussi les restes de l’habitation de l’ermite San Diego qui vécut ici au milieu du 14ème siècle. On peut encore distinguer un petit espace de prière et la citerne d’eau.

Plages de Badija

Les plages de Badija sont sauvages, non aménagées et non surveillées. Les galets et les rochers composent les rives et certains aménagements en béton permettent des accès à la mer. Malgré cet aspect brut, on trouve sur place des toilettes, douches et des équipements de plage (parasol et transats) payants organisés par l’établissement de plage proposant restauration rapide et boissons. Aucun problème pour trouver de l’ombre avec les pins qui bordent la mer.

Il y a 2 plages principales sur Badija :

  • Au Nord-Est : plage sauvage ;
  • Au Sud-Est : plage protégée du vent, équipée et proche du monastère, du débarcadère et du restaurant.

Il y a quelques spots de plongée aux abords de l’ile de Badija.

Venir sur Badija

Les bateaux taxi sont stationnés sur la marina de Korcula. Les allers-retours sont constants tout au long de la journée (en été). Il est aussi possible de venir en kayak ou de louer un bateau.

Préparer au mieux votre voyage en Croatie

Pour réserver au bon prix vos vacances en Croatie (avion, hébergement, activités sur place...) sans y passer un temps fou, accéder aux comparateurs sélectionnés pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.

Voir les offres sélectionnées

Pin It on Pinterest

Share This