mosaiques basilique euphrasienne

Patrimoine

La Croatie peut être fière de ses 7 sites culturels, historiques et naturels inscrits dans le registre de l’UNESCO comme patrimoine mondial. Pour un petit pays, une telle densité de merveilles est exceptionnel. Il existe aussi une liste indicative qui recense plusieurs autres curiosités en Croatie.

Les biens classés sont donc :

La basilique Euphrasiana

La Basilique euphrasienne à Poreč est l’un des monuments les mieux conservés de l’art byzantin dans la Méditerranée. Elle a été érigée au 6ème siècle à Poreč, au temps de l’évêque Euphrasius. Bien qu’elle soit un peu plus petite que le reste des basiliques  préservées de la même période, elle est unique en ce qu’elle est la seule église de ce type avec sa structure originale.

Au 18ème siècle, l’ensemble du complexe a subi des dommages importants. De nombreuses sections ont été détruites et la restauration complète n’a été réalisée qu’après la Seconde Guerre mondiale. La basilique est richement ornée de mosaïques, véritable œuvre d’art byzantin (mosaïques, qui, avec celles de l’église de San Vitale à Ravenne, constituent les exemples les plus significatifs de l’art de la mosaïque en Europe). La basilique est également ornée d’incrustations en stuc et en plâtre.

Voir la page dédiée à la basilique Euphrasienne.

Le Palais de Dioclétien à Split

Dioclétien était un empereur romain qui a passé les dernières années de sa vie près d’Aspalathos en Dalmatie, où il est né. Il y construisit un énorme palais. L’architecture d’origine a été modifiée au cours des siècles, cependant, la structure globale a très peu changé.

La ville s’est développée dans les remparts romains. Aujourd’hui encore, la beauté du palais et du mausolée de Dioclétien, du temple de Jupiter, des colonnades le long des rues, des églises chrétiennes, des maisons romantiques, des œuvres architecturales de Georges le Dalmate, caractérisent le noyau historique du Split moderne. Le site a été ajouté à la liste du patrimoine mondial en 1979.

La ville romantique de Trogir

La ville romantique de Trogir a été créée par les colons grecs de l’île de Vis au 3e siècle avant J.-C. Sur ce site historique se trouve la vieille ville de Trogir qui a conservé le meilleur de l’art gothique en Europe centrale. La ville médiévale de Trogir est entourée par ses murailles de l’époque qui sont particulièrement bien conservées tout comme la tour et la structure de nombreux palais d’art gothique, baroque et de la Renaissance.

La structure la plus importante est la cathédrale de Trogir, avec sa porte de l’entrée ouest, un chef-d’œuvre signé Radovan et fleuron de l’art romantique – gothique en Croatie.

La cathédrale de Šibenik

La cathédrale Saint-Jacques de Šibenik est une basilique à trois nefs avec trois absides et une coupole (d’une hauteur intérieure de 32 m). La construction de cette cathédrale a été entamé dans le style gothique vénitien et a été achevée dans le style de la  Renaissance toscane. Elle fut achevée en 1555.  La construction a commencé en 1431 sur le site d’une petite cathédrale qui occupait initialement le terrain. D’ailleurs, la cathédrale a été construite avec de nombreux matériaux et éléments de l’ancienne église.

En 1444, Georges le Dalmate a repris la construction. Sous sa direction, les deux nefs latérales, le sanctuaire, l’abside ornée d’une guirlande de 74 têtes (considérée comme un portrait des citoyens éminents de Sibenik) et la sacristie ont été érigés. Nicolo poursuivi la construction (avec l’achèvement des nefs latérales, de la coupole et le projet des voûtes en pierre du plafond).

La vieille ville de Dubrovnik

Dubrovnik est une ville d’histoire exceptionnelle, est un patrimoine de toute beauté et de renommée mondiale. Elle est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle est également l’une des villes les plus attractives et célèbres de la Méditerranée.

Les remparts de la vieille ville de Dubrovnik renferment un ensemble de constructions publiques et privées, construites à différentes époques qui témoignent de la richesse de l’histoire de la ville, depuis sa création au début du 7ème siècle. Ne manquez pas de visiter les lieux incontournables la ville: Stradun qui est la rue principale de la ville, le palais du recteur, l’église Saint-Blaise, la cathédrale, les trois grands couvents,  les bâtiments de l’Hôtel de Ville et l’administration des douanes. La ville de Dubrovnik possède sa propre entité politique et territoriale.

Parc national Plitvice

Le Parc national Plitvice est composé de 16 lacs reliés entre eux par 92 cascades. Le site du parc est situé entre deux massifs : Mala Kapela et Lička Plješivica.
Le parc est divisé en lacs supérieurs (Proscansko, Ciginovac, Okrugljak, Batinovac, grand, petit, Whirlpool, Galovac, Charme, Jezerce, Burgeti et Kozjak) et en lacs inférieurs (Milinovac, Gavranovac, Kaludjerovac et Novakovic Brod). La plus haute en altitude est Proscansko (639 m) et Novakovic Brod pour la plus basse (503 m).

Les lacs supérieurs, entourés par une forêt dense, sont reliés entre eux par de nombreuses cascades. Ceux-ci se trouvent dans une vallée de la dolomite, tandis que les lacs plus petits et moins profonds se trouvent dans un canyon calcaire et sont entourés de buissons d’ifs clairsemés. Les principales sources d’eau des lacs de Plitvice sont les rivières Blanc et Noir, qui se rencontrent et forment une seule rivière, la Matica qui se jette dans le lac Prošćansko. Ce lac recueille l’eau de la rivière Plitvica après une chute de 76 mètres, ce qui en fait la cascade la plus haute.

Les lacs supérieurs sont séparés par des roches dolomites, qui se forment suite à un processus chimique naturel. Ces roches calcaires et dolomitiques se développent principalement dans les endroits où l’eau tombe à une certaine hauteur, et dépose des précipitations de carbonate de calcium sur les algues et la mousse et qui finissent par former des croûtes.

Les lacs inférieurs ont été formés par l’érosion des voûtes des grottes sous-marine. Dans les falaises déchiquetées situées le long des lacs et des rivières, on a de nombreuses grottes parmi lesquelles Supljara, Golubnjaca, Mracnjaca, Velika Pecina, … Certaines peuvent être visitées. Dans le parc, le premier hôtel a été construit en 1861.  L’UNESCO a inscrit les lacs de Plitvice à sa liste du patrimoine mondial naturel en 1979.

La plaine de Stari Grad

Le bien classé par l’Unesco est situé sur l’île de Hvar. Il s’agit d’un ensemble agricole qui n’a quasiment pas été retouché depuis le 6ème siècle avant JC. La culture de l’olivier et du vin se fait dans un dédale de parcelles (la chora grecque) délimitées par des murs en pierres sèches et agrémentées de petites constructions. Le site est, en outre, une réserve naturelle.

Photo : Donald Judge

Qu'avez-vous pensé de cette page web ? Votez maintenant : 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

Préparer au mieux votre voyage en Croatie

Pour réserver au bon prix vos vacances en Croatie (avion, hébergement, activités sur place...) sans y passer un temps fou, accéder aux comparateurs sélectionnés pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.

Voir les offres sélectionnées