La population de la Croatie est de 4,17 millions d’habitants. Et il y a presque autant de croates à l’étranger (4 millions en comptant les descendants). L’émigration fait partie depuis longtemps de l’histoire croate. Dès le 15ème siècle, avec les invasions des ottomans, les croates ont quitté leur pays. D’abord en direction des pays proches : Hongrie, Slovaquie, Autriche et Italie.

affiche émigration croatie

Publicité pour un voyage d’émigration en route pour l’Amérique du Sud

Puis à partir de 1850, les horizons se sont faits plus lointains : Nouvelle-Zélande et Australie, Afrique du Sud et bien évidemment Amérique du Sud et du Nord. Après une pause entre les deux guerres mondiales, l’émigration reprend de plus belle après 1945. En 1972, les troubles du Printemps croate mais aussi la dernière guerre qui s’est terminée en 1995 contribua à disperser les croates aux 4 coins du globe.

Comme l’émigration a toujours été importante, la diaspora croate s’est souvent organisée. Avec le pays d’origine et les familles restées au pays mais aussi avec la constitution en association locale dans le pays d’accueil. Ces associations souvent sportives ou culturelles facilitent la vie au quotidien mais sont aussi le trait d’union avec la Croatie et ses traditions et à l’occasion un point d’appui bienvenue (financier et politique).

Parmi les organisations les plus importantes, la Communauté fraternelle croate d’Amérique du Nord est souvent citée. Elle date de 1894.

Aujourd’hui, environ 40000 croates vivent en France. Bien loin du 1,5 million aux USA, des 800000 en Amérique du Sud et des 350000 en Allemagne ou encore en Bosnie-Herzégovine.

Qu'avez-vous pensé de cette page web ? Votez maintenant : 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

Préparer au mieux votre voyage en Croatie

Pour réserver au bon prix vos vacances en Croatie (avion, hébergement, activités sur place...) sans y passer un temps fou, accéder aux comparateurs sélectionnés pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.

Voir les offres sélectionnées