Île de Vis

Au large de Split (50 km au Sud Ouest en pleine mer Adriatique), l’Île de Vis est une des grandes îles les plus éloignées du rivage croate.

Faisant 17km de long sur 8km de large pour une superficie de 90km2, Lissa (autre nom donné à l’île par les italiens) fait partie du petit archipel composé des îles de Svetac, Jabuka et Bisevo. Au Nord Est, l’île de Hvar fait interface avec le continent. Habitée, l’île est peuplée 3500 personnes qui se divisent les 2 villages principaux de l’île que sont Vis et Komiza. Le point culminant de l’île est Hum (587m).

Appréciée dès l’antiquité pour ses eaux poissonneuses (anchois, sardines et maquereaux étaient pêchés avec des bateaux inédits, “les falkusa”, construits par les locaux), Vis vit aujourd’hui de la viticulture, de la pêche et du tourisme.

plage inspirant Porco rosso

La plage de Stivinia sur l’île de Vis

Histoire de Vis

Contrairement aux autres îles de Croatie, la présence de l’homme est relativement récente sur Vis. La première présence humaine est établit par Denys l’ancien, tyran grec de Syracuse qui y fonda la colonie d’Issa au 4ème siècle avant JC. Après une rapide croissance (frappe de monnaie, fondations de colonies dont celle qui donnera naissance à Split), l’île perd toute son importance avec les guerres des deux derniers centenaires avant notre ère.

Sous domination vénitienne pendant 4 siècles jusqu’en 1797, l’île a hérité de l’influence italienne notamment en matière d’architecture. Après une courte domination suite à l’expansion napoléonienne, l’île devient partie de l’empire Autriche jusqu’à l’année 1814 puis de l’empire autro-hongrois jusqu’à 20ème siècle.

S’ensuivent alors des décennies mouvementées suite à la première puis à la seconde guerre mondiale. L’île abrita notamment le quartier général de Tito et devient yougoslave jusqu’en 1991.

Depuis l’indépendance du pays et après un grand nettoyage (déminage, transformation des infrastructures militaires), l’île est de nouveau ouverte au public.

Que faire à Vis ?

Suffisamment éloignée des côtes pour échapper au tourisme de masse, Vis permet néanmoins de réaliser de nombreuses activités culturelles et de loisirs.

  • Visiter les vignobles (plus de 700ha soit 20% des terres cultivées sont occupées par le vin, principalement les cépages Bugava, Kurteloska et Plavac Mali).
  • Faire de la plongée avec bouteilles ou tuba et voir l’incontournable grotte de Bisevo
  • Faire trempette sur les plages de l’île (Vela Svitnja, Stoncica, Rogacic, Parja, Mall Svitnja, Srebrna)
  • En bateau, découvrir la baie Stiniva
  • Parcourir les remparts de la ville de Vis et s’attarder dans le musée romain.
  • Visiter les bunkers de l’armée
  • Faire le tour de l’île en vélo ou en scooter
grotte bleue

Grotte bleue de Bisevo

Comment venir à Vis ?

À pied ou en voiture, le bateau est indispensable. En provenance de Split, le voyage en ferry dure presque 2h30. Le trajet est plus rapide en catamaran.

Sans voiture, il est possible de louer sur place de quoi se déplacer (scooter, voiture, bateau).

Photos :JohnyHamsterYachtrent

Qu'avez-vous pensé de cette page web ? Votez maintenant : 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 avis, note moyenne : 5,00)

Préparer au mieux votre voyage en Croatie

Pour réserver au bon prix vos vacances en Croatie (avion, hébergement, activités sur place...) sans y passer un temps fou, accéder aux comparateurs sélectionnés pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.

Voir les offres sélectionnées