Brijuni

Le long de la côte ouest d’Istrie il y a plusieurs groupes d’île dont celui de Brijuni (ou archipel de Brioni) avec ses 14 îles et îlots. Brijuni est probablement le plus intéressant.

Les limites de l’archipel constituent également les frontières du parc national de Brijuni, des limites qui ont été établies en 1999. Ce parc comprend les terres, la mer environnante avec ses fonds et couvre une superficie de 33,9km2. La longueur de la côte de toutes les îles de l’archipel est de 46,8 km. Les îles les plus grandes sont Brijun (25,9 km) et le Mali Brijuni (8,3 km). Les rives sont le plus souvent basses et rocheuses, mais facilement accessibles en raison de la stratification horizontale des roches. Au cœur de ce littoral caillouteux, on peut trouver des baies avec une plage de sable.

bateau vers brijuni

Direction Brijuni ! toutes voiles dehors

 

Le parc national de Brijuni comprend les îles suivantes: Veliki Brijuni, Mali Brijuni, Saint-Marc, Gaz, Okrugljak, Supini, la Gaule, Grunj, Vanga (Krasnica), Madona, Vrsar, Saint-Jérôme et Kozada. D’un point de vue géologique et géomorphologique, Brijuni est une continuation de la côte ouest de l’Istrie, celle du « Red Istrie» ou la terre rouge caractéristique de cette côte. Il y a 10000 ans, Brijuni faisait partie intégrante de l’Istrie. Aujourd’hui, l’archipel est séparé du continent par le canal de Fažana dont la profondeur atteint juste 12 mètres.

Les îles sont faites de couches horizontales ou légèrement inclinées de calcaire qui date du Crétacé. La zone est composée de couches de sol brun ou rouge gazeuse. La pierre qui appartient à cette formation est de couleur blanche, facilement cassable. Le marbre y est abondant mais l’argile et le silex font aussi partie de la composition de la roche. Cette dernière est donc très solide et constitue un excellent matériau de construction. Les maçons romains ont apprécié les qualités de ces pierres et l’ont utilisés pour construire de nombreuses villes de l’Adriatique.

Sur le plan climatique, Brijuni bénéficie du climat du type méditerranéen et profite en même temps de toutes les qualités de la côte occidentale d’Istrie. L’air dans l’archipel est relativement humide (76%). La température moyenne annuelle est de 13,9C, les précipitations moyennes sont de 817mm. Par ailleurs, Brijuni enregistre 2350 heures d’ensoleillement par an.

La principale caractéristique de l’archipel de Brijuni reste son extraordinaire diversité biologique, résultat d’une excellente situation géographique, de sa base géologique et la géomorphologie, de la diversité de la population mais aussi de son isolement insulaire.

La diversité biologique naturelle a été enrichie par l’élevage traditionnel des hommes. Veliki Brijuni, la plus grande île de l’archipel, a été cultivé. Même si le paysage a changé, la culture s’intègre parfaitement aux prairies et parcs, offrant ainsi un ensemble harmonieux. Le paysage est par ailleurs ponctué de vieilles pierres, restes du riche patrimoine architectural, également bien conservé. Il est important de souligner que la mer forme 80% de la zone protégée du Parc National de Brijuni et abrite presque tous les éléments de l’écosystème marin de la mer Adriatique.

brijuni au coucher du soleil

Coucher de soleil en Istrie

Flore de Brijuni

Brijuni possède un riche écosystème incluant une riche végétation, une caractéristique qui fait d’ailleurs la particularité de l’archipel. La Grande Brijun possède une végétation intacte, même si une partie a été façonnée en prairie et en parcs paysagers. Malgré cette trace de l’action humaine, la nature de l’archipel n’a pas perdue sa splendeur, au contraire. Un paysage unique a été créé sur la côte adriatique croate

La majorité de la flore de l’archipel de Brijuni possède des caractéristiques typiquement méditerranéennes. Les associations végétales les plus importantes de Veliki Brijuni sont :

  • Macchia – 261 ha
  • Meadows – 124 ha
  • Parcs – 118 ha
  • forêts de chênes verts – 68 ha
  • forêts de chênes verts et de lauriers – 48 ha
  • Conifères – 18 ha

Il est intéressant de souligner que sur les îles, il y a des espèces de plantes qui sont parmi les espèces végétales menacées de l’Istrie (concombre sauvage, certaines espèces de graminées, etc.), On en trouve sur les îles, mais ce sont des espèces sauvages, éparpillées un peu partout sur l’archipel.

Faune des îles de Brijuni

Dans la mesure où l’archipel a été peuplé par les hommes depuis un millénaire, le monde animal dans les îles, notamment dans les plus grandes, a été enrichi. Les espèces importées par les hommes se sont en effet ajoutées aux espèces autochtones. Grâce aux conditions microclimatiques favorables, le développement de ces nouvelles espèces est favorable.

Expositions à voir

  • Collection archéologique
  • Exposition de copies de fresques et inscriptions glagolitiques
  • Mémoires d’un vieux autrichien Josip Broz Tito sur Brioni
  • Musée d’histoire naturelle

Photos : Dfanton, Alma Drnovac

Qu'avez-vous pensé de cette page web ? Votez maintenant : 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 avis, note moyenne : 5,00)

Préparer au mieux votre voyage en Croatie

Pour réserver au bon prix vos vacances en Croatie (avion, hébergement, activités sur place...) sans y passer un temps fou, accéder aux comparateurs sélectionnés pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.

Voir les offres sélectionnées