Il n’y a pas beaucoup d’endroits au monde ou l’on peut dormir dans un phare. Ça changera des roulottes et des cabanes dans les arbres.

En Croatie, pays d’îles s’il en est, c’est une petite dizaine de locations qui offre cette incroyable possibilité. Vue imprenable. Tranquillité assurée par rapport aux voisins. Et des souvenirs mémorables. Les cuisses se rappeleront certainement des ascensions mais les coeurs garderont des traces autrement plus indélébiles que quelques courbatures.

palagruza phare croatie

Qui veut dormir dans le phare de Palagruza ?

Porer

Seul sur un éperon rocheux de seulement 80 mètres, à quelques encablures de la terre ferme, ce phare est accessible par tous temps (c’est important). Et les courants marins des parages font des lieux un spot recherché pour les pêcheurs.

Savudrija

C’est un des plus anciens phares du pays (1818) et il est vraiment réservé à ceux qui souhaitent être tranquille. La plage privée l’est vraiment car une large enceinte interdit l’accès au rivage et à ses alentours.

Velit Rat

Certains disent que sa vue est la plus belle de tous les phares de Croatie. C’est surtout une grimpette de 40m qui attend les jambes volontaires. La situation, au bout de l’île de Dugi Otok et le panorama sur la crique de Pantera toute proche en font en vrai lieu d’exception.

Palagruza

Loger là ou Diomède, le héro grec a habité à quelque chose de particulier. Le phare surplombe la mer de plusieurs dizaines de mètres et il faudra du courage pour remonter jusqu’à ce dernier. Mais, c’est aussi ça d’habiter dans un lieu exceptionnel.

Tajer

Sur le trajet des îles Kornati, le phare dispose d’une vue que de nombreux touristes viennent chercher tous les jours. Les oiseaux, nombreux à cause du Parc National tout proche, apportent autant de raisons de s’émerveiller et de se laisser porter par les merveilles de la nature.

Sveti Ivan

Au large de Rovinj, ce phare de la fin du 19ème siècle construit sur un caillou de 50m par 70 est proche du continent. Idéal pour une escapade familiale.

Susac

Au large de Lastovo, voici un autre phare ou le gardien accueille les vacanciers en quête de dépaysement. La mer à perte de vue depuis un point de vue à 100m au dessus des eaux.

Plocica

Un endroit idéal pour pêcher car la mer est ici pleine de hauts fonds, dangereux pour la navigation mais idéaux pour les poissons.

Struga

L’île de Lastovo est entourée d’eaux poissoneuses. Au pied du phare, 90 mètres plus bas se trouve la mer. Et dans ces eaux ont été péchées un homard de 18kg !

Réserver un phare ?

Direction le site dédié (en anglais). Certains sites sont en location simple et en totale autonomie. D’autres disposent de plusieurs appartements (on peut donc se retrouver avec d’autres vacanciers). D’autres hébergements, enfin, sont aussi les lieux ou vivent le gardien (et sa famille). Il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses.

Côté budget il faut compter en moyenne 60 euros la nuit en basse saison et 140 euros en pleine saison estivale.

Photo : Adam Sporka

Qu'avez-vous pensé de cette page web ? Votez maintenant : 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 avis, note moyenne : 5,00)

Préparer au mieux votre voyage en Croatie

Pour réserver au bon prix vos vacances en Croatie (avion, hébergement, activités sur place...) sans y passer un temps fou, accéder aux comparateurs sélectionnés pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.

Voir les offres sélectionnées