Lonjsko Polje

Voici une région des plus intéressantes située au Sud Est du pays pas très loin de Zagreb (100km, 2h de route), près de la frontière entre la Croatie et la Bosnie-Herzégovine.

Tout en longueur et longeant la rivière Sava, le parc naturel de Lonjsko Polje s’étend sur plus de 500km2 et se trouve être la plus grande zone humide protégée de tout le bassin du Danube. Zone importante pour les oiseaux d’Europe (zone labellisé ZICO IBA), le parc est une aire protégée depuis 1998 qui peut être scindé en 3 zones :

  • les prairies et les pâturages,
  • les forêts,
  • les zones marécageuses.
parc naturel de croatie

Lonjsko Polje

Zone humide, le parc naturel de Lonjsko Polje vit au rythme de l’eau. À part la rivière principale, 3 autres cours d’eau alimentent l’hydrologie complexe de la région. Il en résulte des variation de l’eau pouvant atteindre 10m et des inondations imprévisibles. Ces crues jouent un rôle important pour l’écosystème local qui en tire le plus grand profit.

Lonjsko Polje est donc un territoire de marais qui regorge d’oiseaux et de poissons et de grands chênes, frênes, peupliers et saules. Le parc est surtout réputé pour ses cigognes blanches mais se focaliser uniquement sur cet attrait serait passé à côté de toute la richesse du parc : de nombreuses espèces d’oiseaux y ont élu domicile (plus de 250 dont certaines espèces rares tel que l’aigle serpentaire) et la faune aquatique (un des plus grands aleviniers de carpes d’Europe) ou encore les grands animaux ne sont pas rares (sangliers et cochons sauvages turopoljska, chevaux posavac, bovins de Podolie, cerfs, chevreuil).

Le site de Lonjsko Polje séduit également par le charme pittoresque des maisons traditionnelles en bois. Les villages, qui existent sur les hauteurs afin de se prémunir des innondations, sont construits de façon similaire et alignées le long de la route qui surplombe la rivière Sava. Plus de 700 maisons construites en chêne local sont préservées. Datant de 200 ans ou moins, disposant de petites fenêtre, sans cheminée et recouvertes de tuiles de bois, les maisons étaient démontables : on les nomme alors Hida (jeune fille non mariée).

Les cigognes du parc Lonjsko Polje

Attraction majeure, les cigognes ont élu domicile à Lonjsko Polje. Avec 45 nids recensés sur 70 habitations, le village de Čigoć s’est vu attribué le titre de premier « village européen de la cigogne ». Il est d’ailleurs une vraie chance pour les croates de voir nicher sur sa maison un couple de cigognes, symbole de bonne fortune et aussi de dédommagement financier de la part de l’état croate.

Quoi faire au parc naturel Lonjsko Polje

Si vous aimez l’authenticité, le parc Lonjsko Polje est une destination intéressante : éloigné des circuits touristiques, le parc a sur garder son naturel. Les fêtes traditionnelles du printemps et de l’automne sont organisées par les locaux pour les locaux et le tourisme y est encore peu développé.

Outre les visites dans les zones autorisées du parc naturel, il est possible de découvrir la région en bateau, à vélo ou en cheval mais aussi de chasser et de pêcher ou encore de partir en safari photo. Pour les amateurs de cuisine croate, goulash de gibiers et de poissons sont au menu.

Plus d’informations : site officiel (en anglais)

Photo : IUCNweb

Qu'avez-vous pensé de cette page web ? Votez maintenant : 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

Préparer au mieux votre voyage en Croatie

Pour réserver au bon prix vos vacances en Croatie (avion, hébergement, activités sur place...) sans y passer un temps fou, accéder aux comparateurs sélectionnés pour leur sérieux et leur rapport qualité/prix.

Voir les offres sélectionnées